mercredi 24 août 2016

L'été au jardin !

Bonjour,
                             

            Comme il fait très beau et même très chaud ces derniers jours, quoi de plus agréable que de s'installer à l'ombre fraîche des arbres du jardin pour partager un déjeuner sympa entre amis avec une délicieuse tarte abricots-amandine en dessert après le melon et les sempiternelles brochettes ! La tradition a du bon ! 

De bons abricots frais, de la poudre d'amande ... un délice servi avec une boule de glace vanille Bourbon ou un sorbet abricot fait maison.






Centre de table avec les fleurs du jardin : chèvrefeuille, lierre, groseillier  d'ornement !
                                                        




Un peu d'eau pour les oiseaux.

La verveine citron embaume !!


La recette est par ici pour les gourmandes !!!

Bon appétit !!

mardi 16 août 2016

Petites libellules et papillon en fil de fer ...

Bonsoir,

Il faisait vraiment très chaud cet après-midi, alors je suis restée tranquillement au frais à bricoler !
Je n'avais pas envie de coudre, ni de tricoter alors... j'ai décidé de faire cette petite déco sortie tout droit de mon imagination !
J'ai utilisé du fil de fer recuit pour les libellules et le papillon et le dessus d"un bocal en verre "Le Parfait" pour le support.


Jeu d'ombres sur le mur.



Fil de fer recuit de 0.65 mm pour les ailes et de 0.50 mm pour le corps.
En ajoutant une petite bougie voilà un photophore bien sympathique pour les soirées d'été qui sont encore bien agréables même si la nuit tombe plus vite, d'où l'utilité de cet objet !

A très bientôt !!




jeudi 11 août 2016

Encore de la lavande !!!

Bonsoir,

De retour de vacances, j'ai vu que j'avais encore de la lavande !! 
Comme le temps n'est pas encore terrible cet après-midi et que j'ai la flemme de me lancer dans le jardinage ou le ménage, je me suis donc remise à la fabrication de fuseaux de lavande, tout en écoutant le dernier CD de Grégory Porter ! 
J'adore cette activité relaxante et... parfumée...
Aujourd'hui, j'ai opté pour des rubans aux couleurs vives, histoire de changer un peu ! 
Je vais offrir le rose à ma cousine qui va adorer (elle avait craqué sur ceux faits précédemment !!). 
Le tutoriel est dans le post précédent. 


Ruban croisé sur les tiges en plus du noeud.
J'ai mis une petite épingle pour fixer le ruban.





Bonne fin de soirée

jeudi 28 juillet 2016

Comment faire un fuseau de lavande ?

Bonsoir,

Peut-être les derniers fuseaux de lavande avant la fin de la floraison ?
Comme on me l'a demandé suite à un précédent post, je mets ci-dessous les explications de leur fabrication en images, 
Il n'y a pas de difficulté majeure pour réaliser ces fuseaux, mais il faut toujours utiliser de la lavande fraîche car une fois sèche, les brins casseraient lors du pliage et du tissage !! 

Chaque fuseau est unique grâce à sa forme et à la variété des rubans choisis (matière, couleur, largeur ...).
Cueillir la lavande de préférence le matin ou le soir une fois le soleil couché pour que la lavande soit bien souple ! Prendre un nombre impair de brins de lavande (ici 25 brins) en ayant soin d'enlever les petites feuilles sur la tige pour que le tout soit bien lisse. 
Découper ensuite un morceau de ruban d'environ 1m20. 
Faire un noeud bien serré à la base des fleurs pour que cela tienne et que les brins ne glissent pas.
Le moment le plus délicat est celui-ci, lorsqu'il faut replier les brins de lavande sur les fleurs en les répartissant bien tout autour et commencer à "tisser" en rond à partir du noeud.
Glisser le petit bout de ruban restant à l'intérieur afin de le cacher.
Une fois la longueur tressée voulue, faire un noeud à la base du tissage en serrant bien pour l'arrêter. Couper l'excédent de ruban.
Avec le ruban qui reste, faire un joli noeud en boucle (s'il vous manque du ruban, recouper un morceau d'environ 20 cm ou plus selon l'effet souhaité). 
Couper les brins de lavande de la longueur désirée.
En fonction de l'épaisseur des fleurs de lavande, du nombre de brins et de la façon "lâche" ou "serrée" du tissage, vous obtiendrez des formes différentes comme ci-dessus.

Petite astuce : les brins de lavande vont sécher et parfois l'odeur "d'herbe sèche" va dominer au début, pas de panique ! Mais si cela perdure, il suffit de mettre quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ou de lavandin.
Cet hiver, votre linge sentira bon l'été et sera protégé des mites !









dimanche 24 juillet 2016

Châteaux de La Loire

Bonsoir,

Nous habitons une région où nous sommes à 1h30 maximum de tous les châteaux de La Loire ; la semaine dernière nous sommes allés en visiter deux : Chenonceau (Indre et Loire) et Chaumont sur Loire (Loir et Cher).
Nous avons bénéficié d'une météo très très favorable avec un ciel bleu magnifique et un chaud soleil, alors quel plaisir de déambuler dans les pièces étonnamment fraîches de ces vastes châteaux !
Nous avons commencé par celui de Chenonceau, remarquable par ses arches qui enjambent le Cher. 
Ce château a été construit au XVIème siècle par Thomas Bohier et son épouse Katherine Briçonnet, à l'emplacement d'un château fort et d'un moulin fortifié de la famille des Marques.


Le Cher, lors de la Seconde Guerre Mondiale, matérialisait la ligne de démarcation !

L'entrée du château se trouvait ainsi en zone occupée (rive droite). La galerie, dont la porte Sud donnait accès à la rive gauche permit à la Résistance de faire passer de nombreuses personnes en zone libre.
Pendant toute la guerre, une batterie allemande se tenait prête à détruire Chenonceau, à tout moment !!!

Pendant la première guerre mondiale, plus de 2 000 blessés seront soignés dans les deux galeries du château transformées et équipées aux frais de la famille de Simone Menier (les chocolats Menier), infirmière major qui géra cet hôpital.

Vue de l'autre côté du Château.
Vue plongeante sur le jardin de Catherine de Médicis.

Dans toutes les pièces, de somptueux bouquets rivalisent de beauté et d'élégance.
Les cuisines sont installées dans les énormes soubassements que forment les deux premières piles assises dans le lit du Cher. On y trouve l'office qui renferme la plus grande cheminée du château, la salle à manger réservée au personnel, la boucherie et le garde-manger.
Très belle collection de cuivres de toutes sortes !

Toutes les pièces, à l'image de celle de Catherine de Médicis, ont gardé leur mobilier dans un état de conservation admirable !

Le château de Chenonceau est aussi appelé Le Château des Dames, les plus célèbres à l'avoir habité étant :
Diane de Poitiers (1499-1566), favorite du roi Henri II qui lui en fit don. Elle créa des jardins parmi les plus modernes et spectaculaires de l'époque. Elle fit également construire le célèbre pont sur le Cher qui lui confère une architecture unique.
Catherine de Médicis (1519-1589) épouse et veuve du roi Henri II. Elle demande à Diane de lui restituer Chenonceau et lui donne Chaumont en échange ! Elle embellit encore les jardins, et fait élever la galerie à double étage pour y organiser de somptueuses fêtes.
Louise de Lorraine (1553-1601) épouse du roi Henri III. A sa mort en 1589, elle se retire à Chenonceau et se fait appeler "La Reine Blanche" portant le deuil royal en blanc, selon l'étiquette de la cour. Elle marque la fin de la présence royale à Chenonceau.
 Deux chambres rappellent le souvenir de Gabriel d'Estrées, favorite du roi Henri IV et mère de leur fils légitimé César de Vendôme qui devint propriétaire de Chenonceau en 1624.


Pour terminer, sous un chaud soleil, nous sommes passés par la galerie des attelages, la ferme du XVIème siècle et le potager des fleurs ...

Après la pause déjeuner, départ pour Chaumont sur Loire ! 
Cela faisait un moment que je voulais m'y rendre car en plus du magnifique château, chaque année se déroule un festival international des jardins !
Cette année le thème est : "Jardins du siècle à venir"
Comme le soleil dardait ses chauds rayons, nous avons commencé par la visite du château.
Là encore, l'influence de Catherine de Médicis et de Diane de Poitiers se ressent et bon nombre de  pièces sont bien meublées.

Chaumont, forteresse transformée peu à peu en demeure d'agrément n'avait pas de jardin au XVIème siècle.
L'entrée principale avec son pont levis, montre l'aspect défensif du château avec en plus, chemins de ronde et mâchicoulis. 
De somptueux cèdres furent plantés au XIXème siècle. 
C'est le Prince de Broglie qui crée le parc tel qu'il existe aujourd'hui.

Le château domine La Loire, fleuve majestueux avec ses bancs de sable et ses gabares, bateaux à fond plat.

Cour intérieure de style Renaissance et échauguette.


Coffre fort de plus de 250 kg, dans la salle des gardes. On ne plaisantait pas à cette époque !!!


Atmosphère raffinée de la salle à manger et du grand salon reconstitués récemment comme à l'époque de la Princesse de Broglie.


La sellerie, toute de bois et de cuir, renferme de somptueux harnais réalisés par la maison Hermès et est considérée de nos jours comme l'une des plus belles de France.


Les écuries datent de 1877 et étaient considérées comme les plus luxueuses et les plus modernes d'Europe.





Frankenstein's Nature, Grande Bretagne



Place aux 32 jardins, tous plus beaux les uns que les autres, avec chacun son univers particulier qui nous conte l'extraordinaire odyssée végétale du XXIème siècle.
Comme je le précisais un peu plus haut, chaque année se déroule le Festival international des Jardins, haut lieu de l'invention jardiniste et de la création paysagère. L'Art Contemporain y a toute sa place également.




Même la chapelle bénéficie d'arrangements floraux.
"Le lièvre et l'arbre à palabres, France", un jardin-conte qui présente des techniques agricoles à la fois ancestrales et riches d'avenir. 


"Vivre au jardin, France" jardin-maison où l'osmose est totale entre le dedans et le dehors.



"La maison vivante, France", entraîne la nature au coeur de la maison.




Au détour d'un jardin, les tours du château apparaissent comme par enchantement.


Nénuphars "Victoria"

"Le jardin chinois, Chine", poétique promenade au bord d'un bassin circulaire entouré de bambous et de roses.
La promenade s'achève ici mais quelle belle journée dans ce Val de Loire où l'Histoire et la Modernité sont omniprésentes.